TheChoupi06

TheChoupi06

Le médecin qui soignait une maladie honteuse

Chère lectrice, cher lecteur, 

Il y avait autrefois, rue de Tolbiac à Paris, un médecin qui soignait des maladies un peu honteuses. 

Le Viagra n’existait pas à l’époque — oui il s’agit de ça… 

Ces messieurs venaient le voir pour une prescription. Mais loin de leur délivrer machinalement une ordonnance, ce médecin s’intéressait à leurs reins, leur cœur et même leur foie

Il leur demandait leurs habitudes alimentaires, les faisait parler de leurs amours mais aussi de leurs peurs. Il leur posait des questions apparemment sans lien avec leur problème—étaient-ils colériques ?— puis il leur demandait de tourner la tête, de chaque côté puis de haut en bas… Et finalement concluait à une insuffisance rénale. 

Je me suis souvenu de ce personnage un peu légendaire et qui nourrit les histoires entre praticiens en relisant le premier numéro des Secrets de la Médecine Chinoise sur les troubles de la sexualité masculine. 

Sa consultation vous semble peut-être fantaisiste. Mais ne manquez pas de lire ce qui suit car un trouble sexuel est souvent annonciateur d’une pathologie plus grave

Je ne parle pas d’un trouble lié à un manque de désir ou d’amour. La nouvelle édition des Secrets de la Médecine Chinoisevous apprendra d’ailleurs à déceler ce manque, qu’il s’agisse de vous ou de votre conjoint, dans une première étape fondamentale d’introspection thérapeutique (plus ci-dessous). 

Mais quand l’amour est au rendez-vous ? Que la complicité est bien là ? Alors cela veut dire que ces difficultés sont liées à un dysfonctionnement de ce que la médecine chinoise appelle « les Entrailles » parmi lesquelles, les Reins jouent un rôle déterminant. 

Le Qi des reins : l’énergie nécessaire à l’épanouissement sexuel

La médecine chinoise associe intimement l’énergie sexuelle à celle des reins — le Qi des Reins. Or les reins ont aussi pour fonction de pallier les défaillances des autres organes en Qi et en Jing (dans la médecine chinoise le Qi —prononcez Tchi— représente l’énergie et le Jing la substance). 

Un manque d’énergie sexuelle peut donc être provoqué par la défaillance d’un autre organe épuisant le Qi des Reins. Il est donc important de veiller à votre bonne santé générale. 

Vous pouvez aussi soutenir le Qi des Reins de 2 manières : 

  1. Grâce à l’ingrédient de référence dans le traitement de l’impuissance : les fruits de la psoralea corylifolia – ou Bu Gu Zhi — à prendre en infusion ou en décoction ; 

  2. En veillant dans votre alimentation à ne pas manger d’aliments froids.

Le mot froid est ici à prendre à la fois au sens littéral de la température ainsi qu’au sens de la nature de l’aliment. 

Il existe en effet dans la médecine chinoise des aliments de nature « froide » ou « fraiche » dont je reproduis une liste ci-dessous, à éviter bien entendu en cas de trouble sexuel : 

Les alinments de nature fraiche

Pourquoi éviter de manger froid

Il est aussi important d’éviter de manger froid, c’est à dire tout aliment en dessous de 37°C. 

La raison en est simple et vaut aussi pour les liquides : en dessous de 37°C, vous demandez à votre corps des efforts, notamment pour palier au mini choc thermique qui se produit dans l’estomac et le tube digestif et qui affaiblit le Qi de ces organes. 

C’est une des particularités de la médecine chinoise. Cette construction millénaire —et encore vivante aujourd’hui — est pleine de finesse mais surprend aussi parfois par sa simplicité

Et il y a encore 5 points d’acupuncture que vous découvrirez dans ce numéro et qui aident le rein à pleinement jouer son rôle (à poncturer en tonification). 

Vous apprendrez aussi pourquoi le cœur et le foie ont une place importante dans nos capacités sexuelles et comment leur permettre, à eux aussi, de jouer leur rôle pleinement. 

Vous saurez reconnaître précisément l’origine de votre trouble et ainsi user à bon escient des trésors de la pharmacopée chinoise. 

Le trésor de la vigueur masculine

Depuis plus de 2000 ans, la médecine et la pharmacopée chinoises ont aidé les hommes à surmonter ces difficultés, qui ne sont pas irréversibles. 

Elles s’appuient pour cela sur des ingrédients issus de la nature, pas sur des sous-produits de l’industrie chimique. Il s’agira par exemple de décoctions à base de graines de dolique d’Egypte (Bian Dou), de rhizome de l’igname (Shan Yap), ou de la racine de cardère (Xu Dan). Ce dossier vous dit bien sûr comment vous les procurer et vous livre les modes de préparation et la posologie. 

Lorsque la libido semble faiblir, ou quand des troubles apparaissent, le médecin chinois pourra aussi prescrire du Xiong Bao, dans une formule étonnante qui justifie qu’on l’appelle le « trésor de la vigueur masculine». 

Une décoction de racines de Codonopsis pilosula pourra aussi agir pour redonner de la vitalité à la vie sexuelle, en stimulant notamment la production des liquides organiques. 

Qigong et acupuncture

La guérison passera aussi par la pratique de Qigong. 

Vous apprendrez certains des « Exercices des 18 formules » qui : 

  • Favoriseront la circulation du sang dans le corps — n’oubliez pas que la bonne circulation du sang est fondamentale à l’érection ; 

  • Supprimeront les ralentissements ou blocage du Qi dans le corps; 

  • Permettront une bonne digestion et aideront les fonctions du foie; 

Le recours à l’acupuncture, en plus de soutenir les reins, permettra d’harmoniser le cœur et apaiser l’esprit (poncturer en tonification le point : Cœur 5, également utilisé pour réguler le rythme cardiaque et apaiser la colère). 

Comme vous commencez à bien connaître les mécanismes de la médecine ancestrale chinoise, vous avez compris l’importance d’une diététique adaptée, en évitant en particulier certaines catégories d’aliments, et d’une réflexion personnelle et intime. 

L’introspection thérapeutique

Cette plongée dans la profondeur de notre être, dont je vous parlais au début de cette lettre, est ce que les médecins chinois appellent l’« introspection thérapeutique ». 

Ce numéro d’octobre des Secrets de la Médecine Chinoise vous propose de la découvrir, de l’apprivoiser progressivement. Elle nous permettra de reconsidérer notre propre existence, nos aspirations, la place que doivent occuper les sentiments, l’amour ou la sexualité dans notre vie. 

Cette étape psychologique est indispensable. 

Nous devons faire le tri en nous afin d’apprendre à regarder dans le fort de notre cœur, lui que les textes anciens de la médecine chinoise désignent comme le Souverain ou l’Empereur, en quelque sorte le grand chancelier de l’harmonie générale. 

Ce dossier d’octobre des Secrets de la Médecine Chinoise ne vous propose pas seulement de pénétrer au fond de vos entrailles et de leurs équilibres mais aussi de nos indissociables désirs, nos ambitions, nos frustrations, notre vie quotidienne ou notre passé et qui explique peut-être l’origine des difficultés que nous rencontrons sur le plan sexuel. 

Car c’est ici, en nous, que débute la guérison. 

Ce numéro des Secrets de la Médecine Chinoise sera mis sous presse mercredi matin 23 septembre à la première heure.Cliquez ici pour en savoir plus sur Les Secrets de la Médecine Chinoise et recevoir votre exemplaire. Les inscriptions pour ce numéro ferment mardi 22 septembre à minuit. 

A votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



04/10/2015

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres