TheChoupi06

TheChoupi06

Votre poids n'a aucune importante (la suite)

Chère lectrice, cher lecteur, 

Si vous avez lu la lettre "Votre poids n’a aucune importance" [1], vous comprenez pourquoi seule la silhouette compte : 

 [2]



Sur le papier, ces deux bonshommes sont identiques. Un effet d’optique vous fait peut-être croire que celui-de droite est un peu plus petit, mais non ! Ils font la même taille, ont le même poids et le même indice de masse corporelle (IMC). Ce n’est que lorsqu’on compare leur quantité de graisse qu’apparaît la différence. 

Le bonhomme musclé a environ 10 % de son poids sous forme de graisse. On dit que sa « masse grasse » est de 10 %. 

Le gros bonhomme a environ 50 % de son poids sous forme de graisse. 

Un kilo de muscle est plus compact qu’un kilo de graisse. C’est pourquoi le bonhomme athlétique paraît peser moins lourd. 

Mesurez votre quantité de graisse

En moyenne, la masse grasse des hommes varie entre 10 et 25 % du poids total. 

La masse grasse des femmes varie entre 15 et 30 %. 

Vous pouvez vous procurer aujourd’hui des balances intelligentes qui mesurent également votre masse grasse. Leur nom exact est « impédance-mètre ». 

Dans le commerce, on trouve ces balances pour des sommes qui vont de 30 à 150 euros. Mais cela ne sert à rien de débourser le moindre centime si vous ne connaissez pas leur fonctionnement. 

Car si elles ont un réel intérêt, vous allez voir que ce n’est pas celui qu’on croit. Ainsi, pour ne pas être déçu, vous devez savoir ce que vous pouvez en attendre. 

Mais d’abord, revenons sur leur fonctionnement. En apparence, un impédance-mètre ressemble à n’importe quel pèse-personne électronique. 

Chaque pied est posé sur une petite plaque en métal – une électrode. La 1re électrode envoie un courant électrique imperceptible à travers votre 1re jambe pour qu’il soit réceptionné par la 2e électrode au pied de votre 2e jambe. La balance calcule ainsi la vitesse du courant électrique à travers votre corps. 

Ce courant qui vous traverse est inoffensif. Mais n’utilisez jamais de balance à masse grasse si vous portez un pacemaker ! 

Les tissus de graisses conduisent le courant plus lentement que les tissus musculaires. Ainsi, la vitesse du courant donne une indication de la quantité de graisse dans votre corps. 

Au préalable, l’impédance-mètre vous aura demandé de préciser votre âge, votre taille, votre corpulence (athlétique, normal, etc.) et votre poids (à moins qu’elle ne le mesure elle-même). 

À partir de toutes ces informations, l’impédance-mètre estimera votre pourcentage de masse grasse. 

Pratique ? Oui. 

Précis ? Non.

Les balances à masse grasse sont donc rapides et pratiques, mais leurs mesures approximatives. 

Enfin, rien d’inhabituel. Je n’ai jamais trouvé deux pèse-personne qui me donnent le même poids. 

Cela concerne surtout les personnes à la silhouette en forme de poire ou de brocoli. 

Si vos jambes sont maigres mais que vous accumulez de la graisse au niveau des bras… le courant électrique mesuré d’une jambe à l’autre prendra le chemin le plus court (par le bassin). Ainsi, la mesure ne rendra pas compte de votre particularité aux bras. Le pourcentage de masse grasse mesuré sera à coup sûr sous-estimé. 

Pour contourner ce problème, certains impédance-mètre sont conçus pour le haut du corps. En tenant une électrode dans chaque main, avec les bras bien tendus, ils mesurent la vitesse du courant électrique passant d’une main à l’autre à travers le corps. 

Vous comprenez que cela ne résout pas le problème si vos fesses et vos cuisses accumulent plus de graisse que vos bras. 

Il y a beaucoup d’autres petites choses qui rendent votre corps plus ou moins conducteur d’électricité : votre densité osseuse, la quantité d’eau que vous avez bue, le moment du cycle menstruel, avoir des pieds secs, avoir la vessie remplie, la présence d'une maladie de la thyroïde, etc. Tout ceci interfère dans la mesure de votre masse grasse. 

Petite parenthèse pour les femmes : selon le moment du cycle menstruel, votre corps peut retenir jusqu’à plusieurs litres d’eau ! Voilà pourquoi celles qui se pèsent tous les jours croient parfois que leur balance est devenue folle. C’est un biais à prendre en compte lorsque vous mesurez votre poids ou votre masse grasse. 

Mais alors, si ces balances manquent de précision, vous vous demandez sans doute pourquoi je vous en parle ! Figurez-vous qu’il y a une raison. Et c’est ce que vous devez avoir en tête avant de décider d’en acheter une. 

Mesurer votre progression

Malgré leur imprécision, ces impédance-mètre sont très utiles pour mesurer l’évolution de votre masse grasse. 

Tout comme un pèse-personne, si vous vous pesez le matin, à la même heure, à jeun… vous pouvez connaître la progression de votre pourcentage de masse grasse. Cette information est précieuse lorsque vous cherchez à améliorer votre silhouette. 

C’est là que les balances à masse grasse prennent leur sens. 

Vous devrez utiliser votre bon sens pour évaluer le biais de votre balance à masse grasse. Elle peut amplifier ou atténuer votre progrès : 

Si vous avez une silhouette de brocoli et que vous mesurez votre masse grasse au niveau des jambes… votre balance devrait sous-estimer vos progrès. Votre perte de graisse en haut du corps passera presque inaperçue en bas. 

C’est en sachant intelligemment corriger les défauts de la machine, que vous saurez tirer le meilleur de votre investissement. 

Annonce spéciale

Ils n'ont plus le diabète !!!

Il existe un régime alimentaire expérimental qui a permis à ceux qui l'ont suivi de se débarrasser définitivement de leur diabète
 

Suite de la lettre de ce jour : 

La pince à graisse

Ceux qui voudraient estimer encore plus précisément leur masse grasse peuvent se servir d’une pince qui mesure l’épaisseur de la graisse sous la peau. C’est un instrument très ancien. 

Pour moins de 10 euros, vous pouvez vous procurer un kit « adipomètre » avec une pince, une fiche d’instructions et un tableau d’interprétation. 

Il faut d’abord pincer la peau avec les doigts pour isoler la graisse des tissus musculaires. C’est exactement comme attraper un bourrelet de graisse au ventre. Puis avec la pince adipomètre, saisir le petit bourrelet de graisse pour mesurer son épaisseur. 

On peut répéter cette opération en plusieurs points du corps : biceps, triceps, ventre, poignées d’amour, cuisses, etc. 

En reprenant toutes les mesures, le tableau d’interprétation vous permet de calculer votre pourcentage de masse grasse. 

Plus vous prenez de points de mesures sur votre corps, plus le pourcentage obtenu sera proche de la réalité. Tout dépend du temps que vous voulez y consacrer et des parties du corps sur lesquelles vous travaillez. 

Ce n’est pas aussi rapide que la balance, mais cette méthode est précise et pas chère. 

Où trouver une balance à masse grasse et une pince adipomètre ?

Pour une balance à masse grasse qui fait aussi pèse-personne, vous pouvez regarder ces 2 références (Tanita et Ozeri Touch). C’est un bon investissement si vous comptiez remplacer votre pèse-personne cassé ou défaillant. 

La société Omron propose une balance innovante avec des électrodes pour les pieds et pour les mains (lien ici). 

Malheureusement, les bons appareils à tenir en main sont en quasi rupture de stock. Vous pouvez toujours essayer de vous procurer l'une de ces 2 références (Omron et Naïs). 

Bien à vous, 

Eric Müller


Publicités : 

Attention danger : Vous avez au moins 3 chances sur 5 de mourir d’une « maladie du mode de vie » liée à l’alimentation, au manque d’activité ou au tabagisme. C’est le constat alarmant d’une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Mais vous avez aussi 80 % de chances d’éviter ces maladies voire de les guérir en adoptant certains réflexes simples et peut-être inconnus de votre médecin. Découvrez-les sans attendre dans cette vidéo

Résistance : Libérez-vous des lobbies agro-alimentaires et pharmaceutiques grâce à Alternatif Bien-Être, le journal de référence de la santé naturelle, à découvrir dans cette vidéo (lien cliquable)

Découverte : Il aura fallu trois générations de médecins – chercheurs pour que ces traitements révolutionnaires vous soient enfin accessibles. Pour en savoir plus, rendez-vous ici



Pour être sûr de bien recevoir la lettre Néo-nutrition sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante



Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite



Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici



Sources : 

[1] Eric Müller, Votre poids n'a aucune importance, Néo-nutrition 

[2] Crédit image : HowStuffWorks 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 60 avenue du Général de Gaulle, 92800 Puteaux - France 



04/10/2015

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres