À lire immédiatement si vous rentrez de vacances - TheChoupi06

TheChoupi06

TheChoupi06

À lire immédiatement si vous rentrez de vacances

Cher lecteur, 

Faites-vous partie des 90 % de la population qui ont gagné du poids au retour des vacances ? 

Partir implique très souvent un changement de régime alimentaire. On se doit de découvrir les spécialités locales au restaurant, alors on profite du menu entrée-plat-dessert qui sera sûrement servi en quantités excessives. 

On organise de grands dîners copieux et arrosés, ainsi que des barbecues entre amis. On attaque avec l'apéro. Dans le feu de la conversation, on laisse les brochettes et les merguez se carboniser. Mais peu importe. L'ambiance est joyeuse, chacun a apporté une bouteille et un dessert. Vous en oubliez de compter le nombre d'assiettes et de verres que vous avez vidés. Votre estomac crie « stop ! » mais vous êtes obligé de « faire honneur » aux desserts. Et puis, ne serait-ce que « par gourmandise », vous reprendrez du dessert. 

Pour ceux qui sont partis en randonnée, vous savez qu'on avale n'importe quoi pour se rassasier. De même en camping, les conditions spartiates rendent moins exigeant. Vous faites des concessions sur la qualité de votre alimentation. Et comme les vacances coûtent cher, c'est en général sur la nourriture qu'on essaye de se rattraper : chocolat premier prix, saucisses knackis, raviolis en conserve « Buitoni », purée Mousline et surtout chips bien plus souvent que de raison. 

Chaque été, c’est le même scénario qui se répète. Les excès mettent par terre les efforts que vous aviez entrepris pour changer votre vie depuis que vous lisez Jean-Marc Dupuis et son équipe. 

Mais ce n'est pas pendant les vacances que vous prenez du poids. Malgré les excès, vous menez durant l'été une vie bien plus active qui vous permet de compenser. 

C'est au retour des vacances que vous risquez de prendre du poids. Votre niveau d'activité baisse, mais vous vous êtes habitué à manger davantage. Vous continuez d’absorber de grandes quantités, comme durant vos vacances. 

Néanmoins, rentrer chez soi permet de restaurer les bonnes habitudes alimentaires. Vous retrouvez enfin votre magasin d'alimentation et ses rayons que vous connaissez par cœur. Vous retrouvez les étals de votre marché local et vos marchands de confiance.

Ces vacances qui affaiblissent votre organisme

Il est nécessaire de se calmer après un tel bouleversement alimentaire au cours des vacances. 

En effet, l'abondance de nourriture malsaine produit des déséquilibres dans votre corps : augmentation du stress oxydatif lorsque vous mangez les protéines glyquées des grillades, encrassement du corps à cause du tabac, pic du taux de sucre sanguin à cause des sucreries. 

Mais surtout, c'est votre flore intestinale qui souffre lorsque le mode de vie est malsain. 

Pour rappel, la flore intestinale regroupe des milliers de milliards de bactéries qui colonisent votre tube digestif. Elles le nettoient et l'entretiennent. Elles ont un rôle capital dans vos défenses immunitaires. Ces bactéries vous protègent des attaques extérieures de levures et de bactéries nuisibles. Elles participent également au bon déroulement de la digestion. 

On estime qu'une flore intestinale optimale contient 85 % de bonnes bactéries pour 15 % de mauvaises bactéries. 

Votre flore intestinale est un capital inestimable dont il faut prendre grand soin. Il faut la nourrir d'aliments de choix et la réensemencer de temps en temps avec des probiotiques. Les bonnes bactéries sont très facilement anéanties par les excès de table, les régimes riches en glucides et en sucres – dont l'alcool. 

Si vous avez négligé votre flore intestinale tout l'été en mangeant mal, elle sera très probablement affaiblie. Si les mauvaises bactéries ont pris le dessus, votre flore sera alors bien incapable de vous protéger de la première infection venue à l'automne. Votre digestion en souffrira également. 

La rentrée est justement une excellente occasion de repartir sur de bonnes bases. C'est donc le moment idéal pour réensemencer votre flore intestinale afin de la remettre sur les rails. 

C'est pourquoi j'aimerais vous présenter un complexe de 3 probiotiques et 2 prébiotiques qui peuvent vous aider à bien commencer l'année. 

Les probiotiques sont des bactéries vivantes destinées à coloniser votre tube digestif. Les prébiotiques sont des nutriments destinés à nourrir des bactéries ciblées une fois implantées. 

3 probiotiques

Lactobacillus rhamnosus 

Cette bactérie est souvent utilisée dans les produits laitiers en Finlande et aux Etats-Unis où ses vertus pour renforcer l'immunité sont très recherchées [1]. 

Le Lactobacillus rhamnosus protège de la diarrhée [2] [5]. Il réduit la perméabilité de l'intestin (syndrome du côlon irritable ou problème d'alcool) [6] [8]. Le British Medical Journal a publié en 2013 une étude indiquant que chez les femmes en surpoids qui font un régime, le Lactobacillus rhamnosus accélère nettement la perte de poids par rapport au placebo [9]. Cependant, l'effet était nul chez les hommes. 

Bifidobacterium longum 

Cette bactérie a été identifiée il y a plus de 100 ans chez un nourrisson en bonne santé. Parmi les 500 espèces de bactéries intestinales, leBifidobacterium longum est l'une des plus répandues. 

Les études ont montré qu'il réduisait l'intolérance au lactose, les allergies alimentaires, la colonisation par des bactéries pathogènes et l'incidence de la diarrhée [10] [11]. Le Bifidobacterium longum a aussi la capacité de faire baisser le PH de l'intestin pour le rendre plus acide, ce qui ralentit l'apparition du cancer du côlon [12]. 

Lactobacillus acidophilus 

Une étude a montré que ce probiotique permettait d'atténuer les problèmes intestinaux provoqués par l'anxiété [13]. Le Lactobacillus acidophilus est également utile pour faciliter la digestion du lactose. 

Il adhère facilement à la paroi de l'intestin, ce qui facilite son implantation lors d'une cure de probiotiques [14]. 

Attention, bien que prédominant dans le tube digestif, le Lactobacillus acidophilus n'est pas encore très bien connu. Par précaution, on le déconseille en complément aux femmes enceintes, aux personnes ayant le syndrome du côlon irritable, un excès de bactéries dans l'intestin ou des problèmes immunitaires [15].

2 prébiotiques

Fructo oligo saccharides 

Les fructo-oligosaccharides se trouvent naturellement dans les oignons, la chicorée, les asperges, et les tomates. On peut également les obtenir à partir d'algues ou de canne à sucre [16]. 

Les fructo-oligosaccharides sont consommés par les bactéries de la flore intestinale. Ce sont donc d'excellents prébiotiques. 

Ribose 

Le ribose est un sucre utile à tous les organismes vivants, de la bactérie à l'humain. Le ribose garantit le métabolisme optimal de la cellule. Il entre dans la composition de l'adénosine triphosphate (ATP), le carburant de la cellule qui permet de répondre aux besoins en énergie de l'organisme. Il permet la fabrication de l'acide ribonucléique (ARN) pour la transcription du code génétique. Le ribose sert aussi à produire d'autres molécules essentielles aux processus métaboliques (ex : NADH) [17]. 

Le ribose est particulièrement important pour stimuler et renforcer les bactéries de votre flore intestinale. Les bonnes bactéries ensemencées pourront plus facilement proliférer dans votre tube digestif. 

Booster son système immunitaire, améliorer sa digestion 

En combinant probiotiques et prébiotiques, ce complexe permet de réensemencer des bonnes bactéries et de les nourrir pour qu’elles prolifèrent dans votre tube digestif. Entretenir votre flore intestinale permet de renforcer vos défenses immunitaires et améliorer votre digestion

Ce complexe a été soigneusement encapsulé de manière à protéger les bactéries. C'est essentiel pour produire un probiotique de qualité. 

D'abord, les bactéries doivent rester saines et vivantes entre leur conditionnement et leur absorption. Ensuite, elles doivent passer la barrière digestive sans être anéanties par les enzymes et les sucs gastriques afin d'aller s'implanter dans votre intestin. 

Pour faciliter la survie des probiotiques, on recommande de prendre une capsule à jeun le matin quand les enzymes sont encore « endormies ». 

Pour vous procurer ce complexe probiotique + prébiotique, rendez-vous ici (lien cliquable)

Bien à vous, 

Eric Müller 


Publicités : 

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu’ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ansen vous rendant ici

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez lesDossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici



Pour être sûr de bien recevoir la lettre Néo-nutrition sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante



Sources : 

[1] Site doctissimo.fr consulté le 11 septembre 2014, « Il y a probiotiques et probiotiques » 

[2] Canaani, RB; Cirillo P, Terrin G, Cesarano L, Spagnuolo MI, De Vincenzo A, Albano F, Passariello A, De Marco G, Manguso F, Guarino A (2007). "Probiotics for treatment of accute diarrhoea in children: randomised clinical trial of five different preparations". BMJ 335 (7615): 340. doi:10.1136/bmj.39272.581736.55. PMC 1949444. PMID 17690340. 

[3] Osterlund, P; Ruotsalainen T; Korpela R; Saxelin M; Ollus A; Valta P; Kouri M; Elomaa I; Joensuu H (2007). "Lactobacillus supplementation for diarrhoea related to chemotherapy of colorectal cancer: a randomised study". Br. J. Cancer 97 (8): 1028–34. doi:10.1038/sj.bjc.6603990. PMC 2360429. PMID 17895895. 

[4] Guandalini, S; Pensabene L, Zikri MA, Dias JA, Casali LG, Hoekstra H, Kolacek S, Massar K, Micetic-Turk D, Papadopoulou A, de Sousa JS, Sandhu B, Szajewska H, Weizman Z (2000). "Lactobacillus GG administered in oral rehydration solution to children with acute diarrhea: a multicenter European trial". J Pediatr Gastroenterol Nutr 30 (1): 54–60. doi:10.1097/00005176-200001000-00018. PMID 10630440. 

[5] Vanderhoof,Jon A.; et al. (1999). "LactobacillusGG in the prevention of antibiotic-associated diarrhea in children". The Journal of Pediatrics 135 (5): 564–568. doi:10.1016/S0022-3476(99)70053-3. Retrieved 2012-04-15. 

[6] Francavilla, R.; Miniello, V.; Magistà, AM.; De Canio, A.; Bucci, N.; Gagliardi, F.; Lionetti, E.; Castellaneta, S. et al. (Dec 2010). "A randomized controlled trial of Lactobacillus GG in children with functional abdominal pain". Pediatrics 126 (6): e1445–52. doi:10.1542/peds.2010-0467. PMID 21078735. 

[7] Wang, Y.; Liu, Y.; Sidhu, A.; Ma, Z.; McClain, C.; Feng, W. (Jul 2012). "Lactobacillus rhamnosus GG culture supernatant ameliorates acute alcohol-induced intestinal permeability and liver injury". Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol 303 (1): G32–41. doi:10.1152/ajpgi.00024.2012. PMID 22538402. 

[8] Forsyth, CB.; Farhadi, A.; Jakate, SM.; Tang, Y.; Shaikh, M.; Keshavarzian, A. (Mar 2009). "Lactobacillus GG treatment ameliorates alcohol-induced intestinal oxidative stress, gut leakiness, and liver injury in a rat model of alcoholic steatohepatitis". Alcohol 43 (2): 163–72. doi:10.1016/j.alcohol.2008.12.009. PMID 19251117. 

[9] Marina Sanchez, et al., Effect of Lactobacillus rhamnosus CGMCC1.3724 supplementation on weight loss and maintenance in obese men and women, British Journal of Nutrition / Volume 111 / Issue 08 / April 2014, pp 1507-1519

[10] Schell, M. A.; Karmirantzou, M.; Snel, B.; Vilanova, D.; Berger, B.; Pessi, G.; Zwahlen, M. -C.; Desiere, F.; Bork, P.; Delley, M.; Pridmore, R. D.; Arigoni, F. (2002). "The genome sequence of Bifidobacterium longum reflects its adaptation to the human gastrointestinal tract" . Proceedings of the National Academy of Sciences 99 (22): 14422–14427.

[11] Yuan, J.; Zhu, L.; Liu, X.; Li, T.; Zhang, Y.; Ying, T.; Wang, B.; Wang, J.; Dong, H.; Feng, E.; Li, Q.; Wang, J.; Wang, H.; Wei, K.; Zhang, X.; Huang, C.; Huang, P.; Huang, L.; Zeng, M.; Wang, H. (2006). "A Proteome Reference Map and Proteomic Analysis of Bifidobacterium longum NCC2705". Molecular & Cellular Proteomics 5 (6): 1105–1118. 

[12] Benno, Y.; Mitsuoka, T. (1992). "Impact of Bifidobacterium longum on human fecal microflora". Microbiology and immunology 36 (7): 683–694.

[13] Diop L, Probiotic food supplement reduces stress-induced gastrointestinal symptoms in volunteers: a double-blind, placebo-controlled, randomized trial, Nutr Res. 2008 Jan;28(1):1-5. doi: 10.1016/j.nutres.2007.10.001 

[14] Site de Opticbac Probiotics, What is acidophilus

[15] Mayo Clinic, lactobacillus acidophilus 

[16] Institute of Food Technologists (IFT), What are fructooligosaccharides and how do they provide digestive, immunity and bone health benefits?, July 16, 2013 

[17] Site masantenaturelle.com consulté le 11 septembre 2014, une seconde vie grâce au Ribose 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation(SNI Editions). Pour toute question, merci d'adresser un message àcontact@santenatureinnovation.com 



18/10/2014

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres