TheChoupi06

TheChoupi06

Argile, santé et beauté : conseils et précautions pour bien l'utiliser

Utiliser l’argile pour sa santé, c’est vieux comme le monde, ou presque. En usage externe, c’est très conseillé. En usage interne, mieux vaut consulter !

 

L’argile en masque pour le visage : nettoyage et éclat

 

Le premier usage de l’argile, que vous connaissez sûrement, est sous forme de masque pour la peau. La recette est simple – une ou deux cuillères à soupe d’argile au fond d’un bol, un peu d’eau pour former une pâte, et hop, on étale le tout sur le visage.

L’argile va se lier aux impuretés et quand on retire le masque (en rinçant), elles sont éliminées. Un temps de pose d’une dizaine de minutes est conseillé.

Comme l’argile est aussi très riche en sels minéraux, la peau n’est pas seulement nettoyée en profondeur, mais aussi redynamisée. Selon la nature de votre peau, différents types d’argile (blanche, rouge, verte) seront conseillées. Vous pouvez aussi ajouter une goutte d’huile essentielle pour compléter l’action.

 

L’argile sert-elle à tout ?

 

En usage externe, l’argile peut avoir bien d’autres usages que le masque de beauté.

Dentifrice 
Vous pouvez en répandre un peu sur une brosse à dents pour un dentifrice improvisé.

Bain
Quelques cuillères à soupe dans l’eau du bain laissent la peau plus souple et plus douce (attention, pas trop souvent sous peine de boucher les canalisations !)

Cataplasme
Elle est aussi utilisée sous forme de cataplasme pour soulager les infections ou inflammations. Etalez une couche épaisse d’argile sur la zone infectée, protégez d’un bandage sans écraser, et laissez poser une heure ou deux. Attention, c’est à utiliser uniquement si la peau n’est pas abîmée – en cas de tendinite par exemple, de maux de dos, de courbatures, etc.

 

L’argile par voie interne : attention aux interactions !

 

L’argile est aussi souvent conseillée par voie interne. On la boit alors diluée dans un verre d’eau, ou alors on consomme l’eau d’argile : un verre dans lequel on a mélangé argile et eau est laissé à reposer pendant une heure. L’argile elle-même se dépose au fond mais l’eau en surface sera reminéralisée.

Digestion, infections bactériennes
On utilise l’argile pour lutter contre les problèmes de digestion (diarrhée notamment), mais aussi pour lutter contre les infections grâce à une action antibactérienne ou, d’une manière générale, pour « retrouver la forme ». Attention, il n’existe aucune preuve scientifique que l’argile est utile !

En plus, même si certaines argiles peuvent être efficaces, ce n’est pas forcément le cas de celle que vous trouverez en magasin. Dans une étude de 2010 (1), certaines argiles médicinales testées éliminaient les bactéries, d’autres encourageaient leur présence.

Interaction médicamenteuse
Par ailleurs, les effets secondaires potentiels de l’argile sont bien connus. Le premier, c’est la constipation. Le second, potentiellement encore plus problématique, est l’annulation des effets des médicaments.

La consommation d’argile ne doit donc se faire qu’en prévenant son médecin si l’on est sous traitement médicamenteux. Par ailleurs, l’argile par voie interne est déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes.



26/07/2013

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres