TheChoupi06

TheChoupi06

Attention à la prunelle de vos yeux !


En lisant ce message, vous pourriez être en train de perdre la prunelle de vos yeux, ce que vous avez de plus précieux !!!

Eh oui ! Il n'est pas bon de lire à l'écran, surtout si votre appareil, ordinateur ou smartphone, a un écran trop petit ou qui scintille.

Bien des personnes s'en moquent. Elles imaginent que, si ça va mal, elles mettront des lunettes, des lentilles, ou même bientôt un œil artificiel, un œil « bionique » !!

C'est le pire raisonnement qu'on puisse faire. Peu d'entre nous peuvent se permettre d'arrêter de lire leur messagerie !

Si vous avez la chance d'avoir des yeux qui fonctionnent, prenez-en soin ! Aucun appareil, aucune prothèse ne vous rendra jamais une vue comparable à celle d'un œil qui fonctionne bien.

Il est difficile d'imaginer à quel point chaque instant de l'existence est gâché quand on voit mal. 

Il n'y a pas que la broderie et la lecture qui deviennent pénibles ou impossibles. 

Vous ne parvenez plus à lire les panneaux de circulation. Vous risquez d'écraser un écolier. Vous devez renoncer à conduire. Vous ne pouvez plus apprécier les paysages, ni voir une exposition sans coller le nez aux tableaux et déclencher les alarmes. Vous mettez une chaussette bleue et une chaussette noire. Vous heurtez les réverbères. Vous vous cassez le nez contre les vitrines trop propres et les portes vitrées. Vous ratez les marches, butez dans le trottoir. 

Le visage de vos amis, de vos enfants et petits-enfants, devient flou. Vous perdez les petits objets, clés, lunettes, petits outils, et les retrouver devient de plus en plus frustrant et long. Lire une recette de cuisine, un mode d'emploi, vous fatigue. Vous préférez souvent renoncer. Peu à peu, c'est votre vie tout entière qui devient grise, morne, triste,à cause de votre seule vue qui baisse.

Vous pouvez également commettre une erreur fatale lorsque, par exemple, vous ne parvenez plus à lire distinctement la notice d'un médicament. 

Et pourtant, il n'y a rien de plus facile que de protéger vos yeux.J'y reviens dans un instant.

Les écrans ne sont pas le seul danger pour vos yeux

Mais gare : les écrans ne sont pas le seul danger pour vos yeux. 

En fait, c'est le mécanisme même de l'œil qui l'expose à s'abîmer prématurément.

Votre œil est une sorte de loupe faite pour attirer et concentrer la lumière sur votre rétine. 

La lumière est composée d'ondes électromagnétiques à très hautes fréquences qui endommagent les cellules vivantes.

Les cellules de votre œil (cornée, cristallin, rétine, macula) font donc partie des cellules les plus agressées du corps.

Car l'œil est fragile : la cornée (devant de l'œil) est un des très rares tissus du corps à ne pas être vascularisé, c'est-à-dire traversé et nourri par des vaisseaux sanguins, afin de conserver sa transparence. Mais cela veut dire qu'elle est mal protégée contre les infections et qu'elle doit se nourrir et s'oxygéner avec les larmes et le liquide oculaire, un mécanisme délicat et fragile.

Le cristallin, qui est derrière la cornée, est lui aussi en risque permanent de s’opacifier. Lorsque cela se produit, les rayons lumineux parviennent moins bien à la macula (fond de l'œil, là où se forme l'image), ce qui explique que la vision se brouille. C'est la cataracte. Le mot cataracte a été choisi pour décrire cette impression de regarder à travers une chute d’eau (du latin cataracta, qui signifie chute d’eau).

La macula, elle, est la partie du fond de l'œil qui se trouve le plus près du nerf optique. C'est là que se forme l'image que l'œil transmet au cerveau et que se concentre toute la lumière.

C'est donc une zone particulièrement agressée.

Lorsque la macula se détériore, vous perdez progressivement la vision centrale, qui devient de plus en plus floue. On parle de dégénérescence maculaire.

Le principal facteur de ces pertes de vision est l'âge : avec le temps, les dégâts provoqués par les rayons solaires font perdre leurs propriétés aux différentes parties de l'œil. L'effet oxydatif des radicaux libres provoqués par les radiations solaires est le principal facteur.

Les caroténoïdes protègent les yeux

Pour ne pas perdre la prunelle de vos yeux, donc, il faut vous préoccuper de leur apporter des nutriments protecteurs. Et il y en a de très efficaces : les caroténoïdes

Les caroténoïdes sont des antioxydants naturels qui protègent les yeux. Trois d’entre eux nous intéressent particulièrement : la lutéine, la zéaxanthine et la meso-zéaxanthine. 

La macula contient un pigment jaune composé de ces trois caroténoïdes [1]. Les chercheurs pensent que ces substances protègent la macula contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). En effet, elles permettent de diminuer les dommages infligés par le stress oxydatif et d’absorber certains rayons de lumière qui endommagent la rétine [2].

De plus, la quantité de pigments présents dans la rétine serait inversement proportionnelle au risque de développer la DMLA.

Et voici la bonne nouvelle : la quantité de pigments peut être augmentée en ingérant tout simplement plus de ces nutriments dans l'alimentation ou sous forme de compléments nutritionnels. L'association américaine des opticiens (American Optometrist Association) recommande 10 mg de lutéine et 2 mg de zéaxanthine par jour [3].

L’étude AREDS sur 4000 participants a observé que la supplémentation en lutéine et en zéaxanthine réduit de 18 % le risque de progression de la DMLA. Cette étude qui date de 2001 a fait grand bruit aux Etats-Unis et encouragé un grand nombre d'adultes à prendre un complément alimentaire de lutéine et zéaxanthine. Résultat : on constate une régression des problèmes de vue dans la population américaine.

À quand des recommandations de la part des autorités de santé européennes ?

Double protection antioxydante

Outre leur action contre la DMLA, la lutéine et la zéaxanthine semblent aussi protéger les yeux contre le développement de la cataracte [4].

Les résultats d’études épidémiologiques indiquent qu’un apport alimentaire élevé en deux antioxydants, la lutéine et la zéaxanthine, est associé à un risque plus faible de cataracte. Ces études ont permis de constater une réduction de 20 à 50 % du risque d'opération de la cataracte [5].

Augmentez l'effet grâce aux extraits de myrtille

On raconte que les pilotes de la Royal Air Force (aviation britannique) mangeaient des myrtilles pendant la guerre pour piloter leurs avions de nuit, et bombarder les Allemands.

La myrtille est devenue le principal fruit recommandé pour les yeux. Les Etats-Unis et le Canada produisent de grandes quantités de fruits ressemblant à la myrtille, mais qui sont plus gros et moins parfumés, qu'ils appellentblueberry ou bilberry. En réalité, la meilleure myrtille est la myrtille européenne, en latin Vaccinium myrtillus.

Elle est consommée dans le but d'améliorer la vision nocturne, d'augmenter le champ de vision pour les personnes myopes, et également pour prévenir les problèmes de vue dont nous parlions ci-dessus.

L'oligo-élément indispensable pour les yeux

Au delà de la lutéine, de la zéaxanthine et de la myrtille, l'œil a besoin d'un important oligo-élément : le zinc.

Dans la dégénérescence maculaire, les parties atteintes de la macula ont un déficit de zinc par rapport à la normale. De plus, il faut savoir qu'avec l’âge, certaines enzymes dans la rétine ont besoin de plus de zinc pour faire le même travail.

Un essai clinique randomisé en double-aveugle contrôlé par placebo a étudié le rôle du zinc sur la vue. 151 patients atteints de dégénérescence maculaire ont reçu l’équivalent de 81 mg de zinc élémentaire par jour pendant 2 ans. La vue des patients traités au zinc a arrêté de baisser [6].

En complémentation, il est conseillé de prendre au minimum 10 mg par jour.

4 bonnes formules pour les yeux

Parmi les meilleurs produits, on peut citer : 

1. Vitalux Plus Oméga du Laboratoire Alcon disponible dans les bonnes pharmacies. Son avantage est d’inclure des acides gras oméga-3, bons pour les yeux. Son défaut est de ne pas contenir de myrtilles qui devraient être obligatoires. 

2. Horus Pharma propose Naturophta Macula en pharmacies. Comme le produit précédent, il contient également des acides gras oméga-3, mais aucune trace de myrtille.

3. Le Laboratoire Super Smart propose un lot combiné Macula Plus et Bilberry Extract. Son atout est d’offrir un bon dosage en lutéine. Il ne contient malheureusement pas de zinc et son dosage en myrtille est un peu faible. 

4. Le Laboratoire Cell'innov propose depuis peu une formule développée sur la base des études AREDS 1 et 2 qui ont marqué un tournant dans la compréhension des maladies des yeux.. 

Ces études ont passé en revue les nutriments capables de prévenir les maladies des yeux liées au vieillissement et ont permis de déterminer ceux qui étaient les plus efficaces.

C'est ainsi que le laboratoire Cell'Innov a développé sa formule Vision.

Outre la lutéine, la zéaxanthine, l'extrait de myrtille et le zinc dont nous avons déjà parlé, ce produit contient des vitamines C et E.

Ce produit est, à ma connaissance, un des seuls qui contienne tous les nutriments de l'étude AREDS dans les dosages recommandés, y compris le zinc.

À noter que le bon apport en zinc de ce produit (20 mg par jour) participera à augmenter les « fonctions reproductives ». C'est un minéral dont on manque souvent, et qui est pourtant indispensable à plus d’une centaine de processus enzymatiques vitaux dans l'organisme (des experts les estiment à 300). Il participe à la synthèse de l’ADN, de l’ARN et des protéines, aux processus immunitaires et de guérison des blessures, à la reproduction et à la croissance [7]. 

Son défaut est de proposer un dosage un peu faible en vitamine C. Mais la vitamine C est présente en quantités suffisantes dans les multivitamines de qualité, qui sont de toutes façons indispensables à prendre en tant que pilier de base de la complémentation nutritionnelle. 

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis


Publicités : 

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu’ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici

Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible – réservée à FRECHTOM@gmail.com – et rejoignez le cercle des abonnés à La Lettre du Dr Thierry Hertoghe, plus de détails ici



Pour être sûr de bien recevoir la lettre Néo-nutrition sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante



Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite



Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici



Sources : 

[1] Nolan JM, Meagher K, Kashani S, Beatty S. What is meso-zeaxathin, and where does it come from? Eye 2013;27:899-905.

[2] Krinsky NI, Landrum JT, Bone RA. Biologic mechanisms of the protective role of lutein and zeaxanthin in the eye. Ann Rev Nutr 2003;23:171-201. 

[3] Recommandations de la « American Optometrist Association »

[4] Weikel, Karen A et al. Nutritional Modulation of Cataract. Nutrition reviews 72.1 (2014): 30–47. PMC. Web. 27 Dec. 2014. 5.

[5] Hankinson SE, Stampfer MJ, et al. Nutrient intake and cataract extraction in women : a prospective study. BMJ. 1992 Aug 8;305(6849):335-9. Brown L, Rimm EB, et al. A prospective study of carotenoid intake and risk of cataract extraction in US men.Am J Clin Nutr. 1999 Oct;70(4):517-24. 

[6] Chasan-Taber L, Willett WC, et al. A prospective study of carotenoid and vitamin A intakes and risk of cataract extraction in US women.Am J Clin Nutr. 1999 Oct;70(4):509-16. Lyle BJ, Mares-Perlman JA, et al. Antioxidant intake and risk of incident age-related nuclear cataracts in the Beaver Dam Eye Study. Am J Epidemiol. 1999 May 1;149(9):801-9.

[7] Newsome DA, Swartz M, Leone NC, Elston RC, Miller E. Oral zinc in macular degeneration. Arch Ophthalmol. 1988;106:192–8. 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 60 avenue du Général de Gaulle, 92800 Puteaux - France 



23/08/2015

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres