TheChoupi06

TheChoupi06

Complément nutritionnel anti-âge

Formule anti-âge : correctif urgent

Chère lectrice, cher lecteur,

Suite à ma lettre sur la Formule anti-âge, j’ai reçu une plainte du laboratoire qui produit cette formule.

En effet, j’avais insisté lourdement sur le prix extrêmement élevé (69,90 euros par mois). Il paraissait justifié au vue des ingrédients, mais avec un minimum vieillesse à 800 euros, c’est un coup de pioche de plus dans lafracture médicale.

Ce que je ne vous avais pas précisé, c’est que cette Formule anti-âge est moins chère si vous optez pour leProgramme Bonnes Résolutions proposé par ce laboratoire.

En effet, personne de sensé ne se limite à une prise unique de ce complément. Pour obtenir l’effet souhaité, c’est un produit qui se prend sur le long terme. Si vous n’êtes pas prêt à cet effort, n’achetez pas ce complément. Ce serait jeter votre argent par la fenêtre. 

En effet, tous les acheteurs de complément anti-âge reçoivent leur cure de trois mois par la poste, quatre fois par an, et bénéficient d’une réduction de prix importante – ce qui rend cette formule finalement très accessible et même bon marché.

Je vous remets la lettre ci-dessous, mais merci de tenir compte de cet élément décisif.

E.M.

 

 

 

 

Chère lectrice, cher lecteur, 

J’ai été choqué en apprenant que ce complément alimentaire anti-âge coûtait 69,90 euros pour un seul mois. 

Je rappelle que le minimum vieillesse est actuellement de 800 euros par mois. Le prix d’une seule de ces boîtes représente le budget alimentation d’un demi-mois !! 

Très rares sont les personnes qui pourront donc se l’offrir. 

Mais qu’est-ce qui peut justifier ce prix exorbitant de 69,90 euros pour 120 comprimés ? 

Vieillir coûte cher

Le problème est que vieillir coûte cher. 

Lorsque gravir les escaliers devient un défi quotidien, il faut prévoir de déménager dans un appartement de plain-pied avec ascenseur. Ou alors de faire installer à grands frais un monte-personne le long de la rampe d’escalier. 

Il faut racheter des paires de chaussures plus confortables (et sans lacets pour les enfiler plus facilement). Il faut racheter des vêtements plus amples pour faciliter les mouvements. Il faut racheter des lunettes toujours plus fortes. 

Le moindre déplacement prend des proportions folles. On ne se sent plus de conduire. Marcher prend beaucoup plus de temps. On n’a plus la force de porter des sacs de courses. Le bus ne passe pas toujours près de la maison et les courses en taxi sont coûteuses. 

Mais le poste de dépenses N°1 est la santé. 

D’ailleurs, on estime que nous dépensons autant en santé durant nos deux dernières années que durant tout le reste de notre vie (certains disent même, dans les six derniers mois…) 

On tombe beaucoup plus facilement malade. Beaucoup passent leurs journées dans les salles d’attente de médecins. 

Voilà pourquoi chaque année supplémentaire en bonne santé constitue une économie importante et vous procure aussi une grande tranquillité d’esprit. Vous savourez d’autant plus votre retraite que vous avez la santé : voyages, petits-enfants, jardinage, rencontres, bénévolat, votre vie est bien plus remplie, plus ouverte sur le monde, et plus épanouissante. 

Nous ne sommes pas tous égaux devant la vieillesse

Le vieillissement est habituellement accepté comme une fatalité mais il faut comprendre que le problème est comparable à la maladie. 

Si la maladie concerne bel et bien tous les êtres humains, il y a une différence… 

Il y a une différence énorme entre les personnes qui passeront leur vie à souffrir d’infections, de fièvres, de migraines, de douleurs, de dépression, d’amputation et de plaies purulentes sur la peau, qui vont de consultations en analyses et avalent à chaque repas des dizaines de pilules, et une autre personne qui ne tombe malade que de façon épisodique et se souvient à peine du nom de son médecin de famille. Les rares fois où elle tombe « malade », c’est un simple rhume, une toux tout au plus, et elle se retrouve à chaque fois sur pied en deux jours, et ce jusqu’à 90 ans ! 

Alors, de même que nous ne sommes pas égaux devant la maladie, nous sommes inégaux face au vieillissement. 

Certaines personnes perdent déjà leurs cheveux à 23 ans. À 30 ans leur peau commence à rider, leur vue baisse. À 40 ans, elles ont cessé toute activité sportive, leurs pieds enflent, leur ventre grossit, leur mémoire se dégrade, un cancer ou une crise cardiaque foudroyante les emportera dans la tombe à 60 ans. 

D’autres sont nées le même jour au même endroit et, à l’heure où leur camarade rejoint le cimetière, sont à leur plus haut niveau d’activité. À 65 ans, elles s’amusent comme de jeunes chiots, arborent une chevelure noire de geai. Elles s’acheminent alors gaillardement vers les 80, 90, puis 100 ans, âge auquel vous les retrouvez à passer des après-midis endiablés à jouer aux cartes avec leurs amis, à cultiver des rosiers magnifiques, mitonner des plats à leurs arrière-arrière-petits-enfants ! 

Cette photo illustre la différence :



Vieillir
Crédit photo : @Imgur 

Deux sœurs jumelles, qui n’ont pas « exactement » vieilli au même rythme… 

À supposer que la jumelle de gauche fume un paquet de cigarettes par jour, son budget mensuel est de 217 euros (31 fois 7 euros). Mais ce n’est rien à côté de ce que lui coûtera bientôt la chimiothérapie, la perruque qu’elle devra acheter, et l’aide à domicile, sa carrière professionnelle interrompue, etc. 

Vieillir coûte cher donc, et, d’un certain point de vue, il peut valoir la peine (si on en a les moyens) de faire tout le nécessaire, quand c’est encore possible, pour ralentir le phénomène. 

Principes actifs de cette Formulation Anti-Âge

La Formulation Anti-âge dont je vous ai parlé coûte donc 69,90 euros par mois. Il en existe d’autres, heureusement, et qui sont moins chères. 

La particularité de celle-là est qu’elle contient un ensemble de substances rares que vous ne trouvez pas dans les compléments alimentaires habituels. Elle combine la bêta-alanine, un mélange naturel de procyanidine et de plusieurs bioflavonoïdes particulièrement efficaces contre les radicaux libres. En particulier, elle contient de l’huperzine A, de l’apigénine, des extraits d’écorce de pin, de la coenzyme Q10 et de la bêta-alanine. Ce n’est pas habituel, et je vais essayer de vous décrire de façon simple et rapide ce que font ces nutriments aux noms à connotation scientifique. 

Le remède chinois pour la mémoire

L’huperzine A est un alcaloïde très utilisé en médecine chinoise (Huperzia serrata). Elle sert à maintenir les fonctions cognitives chez les personnes âgées. L’huperzine A a la particularité rare de traverser la barrière sang-cerveau (hémato-encéphalique) qui lui permet d’agir directement sur les neurones. 

103 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ont participé à un essai clinique en double-aveugle pendant 8 semaines pour mesurer l’efficacité de l’huperzine A extraite de la plante [1]. Les personnes qui ont reçu 400 microgrammes d’huperzine A ont vu leur mémoire et leurs facultés cognitives s’améliorer. 

Ces résultats ont été confirmés par un essai clinique postérieur sur 202 sujets atteints d’Alzheimer [2]. 

Une vaste synthèse des études sur l’huperzine a été publiée dans le Journal of Pharmacology, Biochemistry and Behavior. Elle recommande l’usage de l’huperzine A pour traiter les troubles de la mémoire typiques de la maladie d’Alzheimer [3]. 

Apigénine : anticancer

L'apigénine est un substance naturelle anticancer. Des chercheurs ont montré en laboratoire que l’apigénine précipite la mort des cellules cancéreuses. Elle pourrait être intéressante pour enrayer le développement d’un cancer [4]. 

On sait en effet que lorsqu’on vous déclare officiellement un cancer, la tumeur a commencé à croître souvent des années voire des dizaines d’années auparavant. Longtemps, elle est restée minuscule et aurait pu être éliminée par votre système immunitaire. L’apigénine pourrait être un moyen de donner le « coup de pouce » qui change tout, au bon moment. 

Les deux vertus anti-âge de l’écorce de pin

L’International Journal of Biochemistry and Molecular Biology et Cancer Letters ont consacré des articles aux vertus étonnantes de l’écorce de pin[5] [6]. De même que l’écorce protège le pin des rayons UV, l’extrait d’écorce de pin protège votre peau des dangereux rayons du soleil. L’écorce de pin permet donc de ralentir le vieillissement de votre peau. De plus, elle augmente l’activité antioxydante (protectrice) des vitamines C et E, ce qui ralentit le vieillissement des cellules. 

Bêta-alanine : pour ne pas « caraméliser » de l’intérieur

Une des marques de vieillissement intérieur est la glycation. Il s’agit d’une réaction chimique spontanée entre une protéine et un sucre. Une fois la réaction achevée, la protéine à présent « glyquée » ne réagit plus. Le corps ne peut plus l’utiliser, ni s’en débarrasser. 

Avec le temps, les protéines glyquées s’accumulent comme des déchets non recyclables et viennent perturber le fonctionnement normal de votre organisme [7]. 

Les signes extérieurs de vieillissement (rides, taches sur la peau, perte de cheveux, transformation de l’apparence) traduisent avec retard un vieillissement déjà bien avancé à l’intérieur de votre corps (glycation). 

La glycation touche les muscles, les vaisseaux sanguins, les yeux (cataracte), le cerveau, et bien d’autres parties vitales. Elle provoque des dégâts sur le système nerveux et sur les reins. 

Plus votre alimentation est riche en sucres et en féculents digérés rapidement (pains, pâtes, pommes de terre), plus vous encouragez la glycation à tous les étages, le vieillissement prématuré, et le développement des maladies dégénératives [8]. 

La carnosine est un acide aminé qui empêche les protéines d’être « glyquées », et facilite leur élimination. La carnosine se lie elle-même au sucre pour former de la « carnosine glyquée ». Contrairement aux protéines glyquées, la carnosine glyquée est facilement éliminée du corps. Elle n’est donc pas nocive à long terme [9]. 

L’action antiglycation de la carnosine pourrait protéger de la maladie d’Alzheimer, ainsi que Parkinson. 

Pour améliorer vos stocks de carnosine, vous devez prendre son précurseur, la bêta-alanine. 

Coenzyme Q10 : à partir de 50 ans

La coenzyme Q10 permet de régénérer les antioxydants comme la vitamine C et préserve vos réserves de vitamine E. C’est intéressant car la vitamine E est une vitamine qui est très précieuse et compliquée à obtenir en compléments nutritionnels, car elle est en fait un mélange de substances. Il s’agit d’un mélange d’alpha et de gamma tocophérols et tocotriénols. En compléments, la vitamine E est le plus souvent sous forme synthétique, beaucoup moins chère, mais inefficace. 

La solution est de régénérer naturellement vos stocks de vitamine E en prenant de la coenzyme Q10. 

Vos stocks de coenzyme Q10 diminuent fortement avec l’âge. Dès 50 ans, ils auront baissé de 25 % et ainsi de suite : à 80 ans ils auront chuté de 65 % ! 

D’où la présence de coenzyme Q10 dans la formulation anti-âge, en plus des substances citées plus haut qui agissent contre l’inflammation, l’oxydation, la dégénérescence cellulaire, et la glycation. 

Enfin, le prix s’explique car chacun de ces nutriments requiert des procédures d’extraction compliquées pour être pur, notamment parce que les producteurs travaillent sur des matières premières rares et d’autant plus chères qu’elles doivent être produites sans laisser la moindre trace de produits chimiques. 

Aux antipodes de la chirurgie esthétique

Une stratégie anti-âge à base de compléments nutritionnels, c’est cher, et d’autant plus que nos sociétés modernes ont préféré miser sur les méthodes de chirurgie esthétique – lifting, laser, traitements antirides de surface. 

Cette industrie tourne dans nos pays avec une population fortunée provenant du Moyen-Orient, du Brésil, de Chine et du Japon. C’est une activité extrêmement lucrative pour les chirurgiens. Ils officient habituellement dans les quartiers prestigieux de Paris, Londres ou Genève ou encore à Cannes, à Lausanne et autres lieux de villégiature pour ultra-riches. 

Tout comme la guerre contre les maladies s’est fondée sur des « missiles » chimiques pour détruire microbes et autres infections, la guerre contre le vieillissement est entreprise à coups de bistouri et autres pistolets laser capables de stimuler l’imagination infantile de nos naïfs contemporains. 

Ils veulent « tout, tout de suite ». La fortune financière leur a fait perdre la notion de patience. 

L’idée qu’il faille veiller à son mode de vie et à son alimentation est complètement passée de mode. Si une formulation rajeunissante n’a pas l’effet immédiat d’un lifting, ils préfèrent s’en détourner. 

Un produit de richeniche

Ces produits de complémentation nutritionnelle de pointe (comme la Formule Anti-Âge à 69,90 euros) sont donc aujourd’hui très peu connus. Ils ne sont utilisés que par une infime minorité de personnes très informées sur la nutrithérapie. 

Ceux qu’on trouve en pharmacie et en grande surface ne sont généralement guère meilleurs que la poudre de perlimpinpin. 

Cela étant dit, je ne pousse pas à la consommation. Ne vous mettez pas sur la paille pour acheter cette formule anti-âge. 

Par ailleurs, je recommande de toute façon de commencer par ce que j’appelle « les cinq piliers d’une stratégie de complémentation nutritionnelle durable et responsable ». Téléchargez ici mon dossier

Bien à vous, 

Eric Müller 





Publicités
 : 

Avant-première : Alors que se multiplient les scandales autour des médicaments chimiques, une petite élite de personnes bien informées bénéficient, elles, de traitements naturels auxquels le grand public n'aura pas accès avant des années. 
Vous pourriez peut-être faire partie de ce club très fermé, vous aussi. Allumez le son de votre ordinateur etregardez sur la présentation qui se trouve ici

Exclusivité Lecteurs Santé Nature Innovation : Accédez à une nouvelle publication mensuelle unique. Sans équivalent en kiosque, en librairie ou sur internet, Les Secrets de la Médecine Chinoise vous permettent d'aborder en toute sécurité un savoir ancestral riche de sa pharmacopée et de la connaissance de soi. Apprenez-en plus ici

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine anti-âge. Rendez-vous ici.



Pour être sûr de bien recevoir la lettre Néo-nutrition sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante



Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite



Sources : 

[1] Xu SS, Gao ZX, et al. Efficacy of tablet huperzine-A on memory, cognition, and behavior in Alzheimer's disease.Zhongguo Yao Li Xue Bao. 1995 Sep;16(5):391-5. 

[2] Zhang Z, Wang X, et al., Clinical efficacy and safety of huperzine Alpha in treatment of mild to moderate Alzheimer disease, a placebo-controlled, double-blind, randomized trial. 

[3] Zangara A. The psychopharmacology of huperzine A: an alkaloid with cognitive enhancing and neuroprotective properties of interest in the treatment of Alzheimer's disease.Pharmacol Biochem Behav. 2003 Jun;75(3):675-86. 

[4] Arango D, Morohashi K, Yilmaz A, Kuramochi K, Parihar A, Brahimaj B, Grotewold E, Doseff AI. Molecular basis for the action of a dietary flavonoid revealed by the comprehensive identification of apigenin human targets. Proc Natl Acad Sci U S A. 22 mai 2013. 

[5] Kyriazi M, Yova D, Rallis M, Lima A, Cancer chemopreventive effects of Pinus maritima bark extract on ultraviolet radiation and ultraviolet radiation -7,12 dimethylbenz(a) anthracene induced skin carcinogenesis of hairless mice. Cancer Lett 237: 234-241, 2006. 

[6] Cossins E, Lee R, Packer L, ESR studies of vitamin C regeneration, order of reactivity of natural source phytochemical preparations. Biochem Mol Biol Int 45: 583-597, 1998. 

[7] Hashim Z, Zarina S. Advanced glycation end products in diabetic and non-diabetic human subjects suffering from cataract. Age (Dordrecht, Netherlands). Sep 2011;33(3):377-384. ? 

[8] Paul Mitchell, Carbohydrate nutrition, glycemic index, and the 10-y incidence of cataract, Am. J. Clinical Nutrition, Nov 2007; 86: 1502 - 1508. 

[9] Julien Venesson, Paléo Nutrition, page 250, Thierry Souccar Editions, 2014 

 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



31/01/2016

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres