TheChoupi06

TheChoupi06

Légumes bio : « trop cher pour moi »

Chère lectrice,
Cher lecteur, 

Voici ce que m’écrit une fidèle lectrice :

« Cher Eric, 
Je suis accro à vos lettres !!! Je mets en application tous vos conseils et je vois la différence. Mais je commence à me demander si la santé n’est pas réservée aux riches. Mon budget étant très serré, je ne peux pas me permettre d’acheter tousmes produits bio. Et je ne parle même pas des compléments alimentaires. Tout ça est trop cher pour moi. Si vous avez le moindre conseil à me donner, je suis preneuse ! Merci de me lire,
S. L. »
Chère S.,


Je reçois en permanence des messages comme le vôtre. Le coût d’une alimentation saine est un réel problème. Or pratiquement personne n’en parle.

Mais le problème est plus vicieux qu’il n’y paraît. 

Le bio est aujourd’hui perçu comme exceptionnel, alors que le bio s’obtientprécisément en cultivant normalement. C’est-à-dire :

  • sans pesticides agressifs, 

  • sans engrais de haute performance, 

  • sans irradiation, 

  • sans additifs synthétiques, 

  • sans solvants industriels… 

Le bio, c’est le cycle naturel des choses, c’est la normalité

La vraie question n’est pas : « Pourquoi le bio coûte si cher ? » 

La question à se poser est : « Quelles techniques industrielles ont-ils inventées pour rendre la malbouffe si bon marché ? » 

Pour vous permettre de faire des économies dès aujourd’hui, j’ai préparé pour vous une liste des produits qu’il est inutile d’acheter bio

Produit bio ≠ produit innocent

Première façon de ne pas dépenser son argent inutilement : 

Ne plus considérer qu’un produit bio est forcément bon pour la santé. 

Je dois avouer que je me suis souvent laissé séduire par l’emballage vert, et la mention « bio » (ou « organic » en anglais). 

Avouez-le : on a toujours plus de sympathie pour un produit dès qu’il est labélisé bio. 

Si vous ne l’avez pas déjà remarqué, sachez que les spécialistes du marketing l’ont bien compris. Ils se sont tous engouffrés dans la brèche ces dernières années. 

C’est ainsi que le label « bio » est devenu le prétexte pour vous vendre les pires cochonneries. 

Or, ça devrait être une évidence : même labélisés « bio », les sandwichs, les chips, les biscuits et les crèmes glacées seront toujours mauvais pour la santé. 

Regardez cette publicité accablante. C'est pour la nouvelle gamme bio de glaces Ben & Jerry’s (marque qui jouit abuse de son incroyable capital sympathie) :

Ben & Jerry’s bio – sans pesticides ni hormones de croissance : « La Terre va vous remercier. Votre corps va vous remercier. Votre ventre va vous remercier et vous envoyer des lettres d’amour. »
 

(la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

Méfiez-vous des produits « naturels »

Tout ce qui est naturel n’est pas nécessairement bon, ni utile. 

Par exemple : la levure de riz rouge, pas plus que les statines, n’est pas une solution crédible pour réduire le risque de maladies cardiaques. 

Révélations Santé & Bien-être publie chaque mois l’essentiel des dernières informations validées par une recherche scientifique sérieuse

Le tout premier numéro de cette revue indépendante sera mis sous pressele 16 septembreRendez-vous ici pour en savoir plus sur Révélations Santé & Bien-être et demander votre exemplaire


Suite de la lettre de ce jour :

Règle de survie au supermarché

Ma règle de survie au supermarché est de ne jamais acheter de produit transformé, même s’il porte le label « bio ». Pas de plats préparés, pas de sauces toutes prêtes, pas de soupes à réchauffer, pas de céréales du petit-déjeuner, etc. 

Cela représente déjà une économie non négligeable. En effet, ces préparations transformées bio sont habituellement vendues au prix fort. 

L’idéal serait d’acheter uniquement des aliments frais ou crus surgelés. Et de les acheter tous bio. Vous êtes ainsi en mesure de contrôler exactement ce que vous avalez. 

Mais pour beaucoup, acheter tous leurs fruits, légumes, viandes et poissonsbio non transformés reste trop coûteux. 

Je ne parle pas seulement des familles nombreuses, des personnes qui perçoivent une petite retraite, et de celles qui sont en difficultés financières. Il y a aussi celles qui surveillent leur budget alimentation ou qui cherchent à mettre de l’argent de côté. 

Ces personnes seront intéressées par le fait que certains fruits et légumes bio ne valent pas la peine

Par exemple : certains fruits absorbent beaucoup les pesticides, d’autres les absorbent peu ou pas. Certains ne reçoivent pas de traitements pesticides en agriculture conventionnelle (non bio). Certains légumes ont besoin d’engrais chimiques, d’autres poussent très bien sans. 

C’est pourquoi, vous pouvez consommer certains produits non bio sans risque, tout en économisant votre argent. 

Voici la liste des produits que vous pouvez acheter non bio

Les fruits et légumes suivants ne sont pas (ou peu) traités aux pesticides dans l’agriculture conventionnelle [1] : 

  • L’oignon 

  • L’ananas 

  • L’avocat 

  • L’asperge 

  • La mangue 

  • L’aubergine 

  • Le melon 

  • Le kiwi 

  • Le chou 

  • Le chou-fleur 

  • Le brocoli 

  • La pastèque 

  • Les patates douces 

  • Le pamplemousse 

  • Les champignons 

  • Les petits pois 

  • Le maïs (s’il n’est pas OGM) 

Liste des produits à acheter toujours bio (si possible)

Voici les fruits et légumes particulièrement exposés aux pesticides [2] [3] : 

  • Les fraises 

  • Les pêches (et les nectarines) 

  • Les pommes 

  • Les poires 

  • La salade 

  • Le concombre 

  • La courgette (et toutes les courges, potirons, etc.) 

  • Les haricots verts 

  • Le céleri 

  • Les poivrons 

  • Les épinards 

  • Le raisin 

  • Les pommes de terre 

  • La carotte 

  • Les tomates 

  • Les prunes 

  • Les bleuets (blueberries

  • Les framboises 

Liste des OGM courants

Si vous habitez dans un pays qui autorise les OGM, sachez que certains légumes sont plus souvent génétiquement modifiés que les autres. C’est le cas pour : 

  • Le maïs 

  • Le soja 

  • Les courgettes (et toutes les courges, potirons, etc.) 

  • Le colza (et donc de l’huile de colza) 

  • La betterave à sucre 

  • La luzerne cultivée 

Les OGM se retrouvent aussi dans la nourriture donnée aux animaux. C’est pourquoi, dans les pays producteurs d’OGM, il est particulièrement important d’acheter bio : 

  • La viande 

  • Les produits laitiers 

  • Les œufs 

  • Le miel 

Gardez ces listes précieusement. Imprimez-les. Accrochez-les sur votre réfrigérateur. Prenez-les avec votre liste de courses. Petit à petit, vous les connaîtrez par cœur. 

Bien à vous, 

Eric Müller 



Publicités
 : 

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu’ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici



Les emails peuvent se perdre. Pour ne rater aucun de mes messages, ajoutezNéo-nutrition à vos contacts (voici comment faire). 



Cette lettre vous a plu ? 

Recevez mes prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite. C’est gratuit ! Inscrivez-vous ici



Vous pouvez publier ici votre commentaire sur cette lettre (ça me fait toujours plaisir). 



Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à faire suivre (utilisez la fonction "transférez ce message" dans votre boite de messagerie électronique). 

Les boutons ci-dessous vous permettent de partager cet article sur vos réseaux sociaux : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn


Sources : 

[1] Environmental Working Group. (2014). EWG’s 2014 Shopper’s Guide
to Pesticides in Produce. Retrieved May 13, 2014, fromhttp://www.ewg.org/foodnews/summary.php
[2] 25 foods to always buy organic
[3] Environmental Working Group. (2014). EWG’s 2014 Shopper’s Guide
to Pesticides in Produce. Retrieved May 13, 2014, fromhttp://www.ewg.org/foodnews/summary.php 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation(SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



10/09/2016

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres