TheChoupi06

TheChoupi06

Mon petit chou

C’est le plus petit des choux et vous devriez lui faire une grande place dans votre vie ! 

C’est le colza. 

He oui ! cette fleur jaune qui enflamme nos campagnes et les couvre de champs couleur soleil, c’est un chou. 

Colza


Vous ne me croyez pas ? Pourtant, c’est documenté. Le nom « colza » vient du néerlandais « kool-zaad », littéralement « graine de chou ». 

Le colza est le bébé d’un chou et d’une navette (navet féminin)

Le colza est issu du croisement entre un chou (tel le chou vert) et sorte de navet appelée « navette » [1]. 

La preuve qu’il faut s’attendre à tout quand on se lance dans les hybridations ! 

Mais pourquoi ai-je commencé en vous recommandant de faire une grande place dans votre vie à cette « graine de chou » qu’est le colza ? 

L’huile de colza est la meilleure pour la santé

Parce que l’huile de colza est la meilleure pour la santé. 

Elle est meilleure que l’huile d’olive pour la consommation crue. En effet, elle est comme l’huile d’olive très riche en oméga-9 (acides gras monoinsaturés) mais elle contient en plus 9 % d’acides gras oméga-3 AAL (acide alpha-linolénique). Ces oméga-3, absents de l’huile d’olive, sont bons pour le cœur. Ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent donc être fournis par l’alimentation. 

En remplaçant la consommation de beurre et de crème par une margarine à base d’huile de canola (une sorte de colza), on réduit le risque de récidive d’accident cardiaque de 50 à 70 % [2]. (la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

Retrouvez le goût des bonnes choses

Les aliments de grande consommation sont toujours mieux présentés, colorés, nettoyés et aseptisés. La couleur, le sucre et le sel masquent à peine la fadeur des ingrédients utilisés. Retrouvez le goût des aliments bons pour vos papilles, ils le seront aussi pour votre santé


Suite de la lettre de ce jour : 

L’apport optimal en AAL est d’environ 2 g par jour. Or, une cuillerée à soupe (15 ml) d’huile de canola fournit 1,3 g d’acide alpha-linolénique [3]. 

De plus, l’huile de colza contient environ 10 fois plus de vitamine E (efficace dans le soulagement des problèmes menstruels) que l’huile d’olive, sous forme de gammatocophérols. 

La vitamine E est un antioxydant majeur. Elle protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire). 

L’huile de colza est aussi très riche en vitamine K, qui joue un rôle important dans la coagulation du sang et contribue aussi à la formation des os. Elle évite que le calcium ne se dépose dans les artères et le fixe là où il est utile, dans les os. 

Pourquoi l’huile de colza est-elle proposée pour faire des fritures ?

J’ai conseillé ci-dessus de consommer l’huile de colza crue. Les oméga-3 sont en effet détruits par la cuisson qui les oxyde. D’autre part, son point de fumée est très bas quand on la fait chauffer. 

Or, comme chacun sait, il faut éviter de faire fumer les huiles, car c’est un signe que se forment des composés toxiques. 

Comment se fait-il que l’huile de colza soit souvent vendue en bidons spécialement prévus pour la friture ? 

C’est parce qu’il s’agit dans ce cas d’huile de colza raffinée. Elle supporte alors très bien les hautes températures. Son inconvénient toutefois est que, contrairement à l’huile d’olive ou d’arachide, on ne peut pas la réutiliser. 

Concernant l’huile non raffinée, qui contient les antioxydants et qui doit donc être consommée crue, elle possède une saveur caractéristique qui rappelle à la fois l’amande, l’asperge et l’artichaut. 

Ce fort goût peut paraître désagréable la première fois. Mais il faut apprendre à l’apprécier. 

Régalez-vous avec l’huile de colza crue

L’huile de colza crue est délicieuse en petite quantité sur les salades tièdes, les salades de pâtes ou de verdure, notamment de roquette, mariée à du jus de citron ou à un bon vinaigre balsamique. 

Vous pouvez l’essayer en accompagnement du saumon cru. 

Elle est idéale si vous faites des préparations orientales comme les raïtas indiens, le hoummos et le baba ganoush libanais, dans l’anchoïade, la piperade, la tapenade, etc. 

Elle est délicieuse sur les pâtes au pistou, les poivrons grillés ou farcis. Vous pouvez en ajouter un filet sur les légumes cuits à la vapeur, les carottes et les betteraves cuites au four, ainsi que dans les soupes. 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

****************************** 
Publicités : 

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l'actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable)

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez Les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo

****************************** 

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici

****************************** 

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

****************************** 

Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici

****************************** 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn



****************************** 
Sources : 

[1] Je vous parlerai du navet et de la navette un autre jour. Ce sont aussi des légumes excellents car riches en potassium. Essentiels dans l’alimentation en Europe, ils furent détrônés au XVIIIe siècle par la pomme de terre, mais c’est une autre histoire. 

[2] Hu FB, Stampfer MJ, et al. Dietary fat and coronary heart disease: a comparison of approaches for adjusting for total energy intake and modeling repeated dietary measurements. Am J Epidemiol 1999 March 15;149(6):531-40. Texte intégral : aje.oxfordjournals.org 

[3] de Lorgeril M, Salen P. Alpha-linolenic acid and coronary heart disease. Nutr Metab Cardiovasc Dis 2004 June;14(3):162-9. 

****************************** 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



14/05/2016

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres