TheChoupi06

TheChoupi06

Toux persistante ? C'est peut-être le CANCER (et 9 autres signes inquiétants)

Également : le secret de l’armée pour doper ses forces spéciales, la meilleure plante contre les réveils nocturnes 

Chère lectrice, cher lecteur, 

Certains signes qui peuvent paraître anodins sont parfois annonciateurs d'un cancer. 

Selon le Pr Katriina Whitaker et ses collègues du Département d'épidémiologie et de santé publique de l'University College et du King's College de Londres, voici les 10 signes qui annoncent peut-être un cancer, et qui doivent vous amener à consulter un médecin. 


1 - Difficulté à avaler (risque de cancer du pharynx, de l'œsophage, de la thyroïde) 

2 - Douleur inexpliquée 

3 - Grosseur inexpliquée 

4 - Modification du transit intestinal (risque de cancer colorectal) 

5 - Modification des habitudes urinaires (risque de cancer de la vessie) 

6 - Modification de l'apparence d'un grain de beauté (signe majeur d'un mélanome) 

7 - Plaies qui ne guérissent pas 

8 - Perte de poids inexpliquée 

9 - Saignement inexpliqué 

10 - Toux persistante ou enrouement persistant (risque de cancer de la gorge, du larynx, du poumon) 

Feu dans l’estomac : voici le nom des sapeurs pompiers naturels


D’abord ça vous serre, ça vous tord, puis ça vous brûle carrément. Vous sentez comme du feu dans l’estomac. C’est ce qu’on appelle une gastrite ! 

À l’origine de cette agression, on retrouve comme souvent le stress, les médicaments ou encore une alimentation inadaptée (fritures, graisses saturées, etc.). 

La médecine propose actuellement une trithérapie plutôt efficace : un antisécrétoire qui diminue la sécrétion naturelle d’acide chlorhydrique par l’estomac associé à 2 antibiotiques actifs sur la bactérie Helicobacter Pylori, à l’origine des troubles (traitement de 7 jours ou plus...) 

Le problème avec les traitements classiques (antibiotiques, pansements gastriques, anti-acides) est qu’ils modifient la digestion des protéines et perturbent fortement la flore intestinale. 

On a signalé, en outre, 20 % d’échec dûs à une résistance aux antibiotiques.  

Sapeurs naturels pour le ventre en feu


Voilà pourquoi, pour lutter contre les feux de l’estomac, il vous faut faire appel en priorité aux sapeurs pompiers venus de deux compagnies naturelles : l’aromathérapie et la phytothérapie. 

  • Pour agir contre les spasmes douloureux, on pourra conseiller de l’huile essentielle de gingembre : 1 goutte 3 fois par jour diluée dans 1 cuillerée à café de miel d’acacia, ou même mieux, de miel enrichi en propolis. 

  • Les huiles essentielles de menthe et de lemongrass, plus faciles à utiliser car moins agressives, ont montré une action sur les douleurs de l’estomac et même une action sur l’Helicobacter pylori, alias la « Rambo des bactéries » (1 goutte de chaque dans une petite cuillerée de miel de thym). 

De nombreuses plantes peuvent aussi être utilisées : 

  • La racine de réglisse diminue l’acidité et la douleur stomacale (conseillée en cas de gastrite, ulcère, aigreurs et reflux gastro-œsophagien) : en décocté à 3 %, c’est-à-dire 30 g dans 1 litre d’eau à faire bouillir 10 minutes puis laisser infuser 10 minutes ; filtrer et boire dans la journée. C’est délicieux. Attention, la réglisse est déconseillée en cas d’hypertension (elle peut augmenter la pression artérielle). 

  • Une algue calcifiée va lutter contre l’acidité de l’estomac : le lithothamne (2 gélules en cas de brûlure), 

  • La baie de canneberge a aussi une action anti-infectieuse dans le traitement des gastrites et des ulcères ; elle permet une meilleure absorption de la vitamine B12 et ses polysaccharides empêchent l’adhésion de l’Helicobacter pylori sur le mucus gastrique. 

Le Prince de l’Estomac tranquille


Mais il y a une plante qui est souveraine. Une épice mentionnée sur des tablettes de pierre datant d’environ 3000 ans avant Jésus-Christ (!!!), qui fait partie des meilleurs pansements protecteurs et cicatrisants. 

Vous la connaissez bien sûr, il s’agit du curcuma (Curcuma longa) dont on utilise le rhizome. Aujourd’hui, il sert à la préparation de nombreuses épices dont le curry ou le colombo. On sait qu’il est mieux assimilé en association à du poivre noir et avec des lipides (graisses). 
La curcumine, actif du curcuma, a des propriétés antioxydantes remarquables, anti-inflammatoires et anticancéreuses, en particulier dans la prévention des cancers digestifs.

C’est un argument, et un seulement, parmi les 600 bonnes raisons validées par 5600 études de consommer du curcuma. 

Que ce soit dans la prise en charge de l’athérosclérose, du diabète sucré, du risque thrombotique (caillot sanguin), du syndrome anxiodépressif, des inflammations des tissus notamment articulaires et de la prévention de la maladie cancéreuse, le curcuma révèle des vertus de niveau comparable ou supérieur à des médicaments de référence. 

Ce qui fait dire à plusieurs auteurs spécialistes des plantes médicinales que le curcuma est aussi efficace à lui tout seul qu’une quinzaine de médicaments… sans leurs effets secondaires et leur coût ! 

Et le tout en restant modeste. Un prince, un vrai, le curcuma ! 

Le secret de santé des forces spéciales 

Un soldat des forces spéciales US, surnommé « Cowboy », à l’entraînement à Kunduz, Afghanistan. On note la décoration, « spéciale » elle aussi, des murs de la salle de sport. 



Les forces spéciales de l’armée américaine sont parmi les troupes d’élite les plus aguerries au monde. 

Elles interviennent partout, dans toutes les conditions, derrière les lignes ennemies, enterrées dans la neige, traversant les déserts et les milieux hostiles… 

Bref, les forces spéciales, c’est du béton. Leur secret pour améliorer leurs performances physiques et leurs facultés mentales, en particulier lors d’opérations nocturnes ? 

La caféine [1]. 

Une des particularités de la caféine est qu’elle peut facilement passer à travers toutes les cellules, y compris les cellules musculaires et le cerveau. C’est pour cela que ses effets sur notre organisme sont aussi nombreux : 

  • Elle active par exemple certaines zones du cerveau et du système nerveux qui améliorent la concentration et réduisent la fatigue [2]  

  • Elle agit aussi sur la production d’adrénaline, cette hormone qui intervient dans la manière dont nous réagissons à un état de stress : c’est pourquoi cela peut augmenter considérablement nos performances physiques. 

Une étude a ainsi montré que des athlètes qui consommaient de la caféine gagnaient nettement en endurance : ils pouvaient courir 3,2 km de plus que les autres. Les buveurs de café gagnaient en moyenne 4,2 secondes au chronomètre sur une course de 1500 mètres ! 

Dans une autre étude, la consommation de café était liée à une baisse de la mortalité chez les personnes de plus de 50 ans, avec une réduction maximale (plus de 15 %) atteinte pour une consommation de 4 à 5 cafés par jour [3]. 

Même un seul café par jour a déjà des effets positifs. 

La meilleure plante contre les réveils nocturnes


Le pavot de Californie (Escholtzia), c’est un peu le seul cousin honnête dans une famille de mafieux. 

Car bien qu’il ne provoque aucune accoutumance, il est victime de la sulfureuse réputation d’un autre membre de la famille, le pavot somnifère, dont on tire l’opium. 

Notre coup de projecteur d’aujourd’hui ne fait donc que rendre justice à ce pavot de Californie honnête et discret, lui qui apaise les anxieux mieux que personne et les aide à trouver le sommeil. 

Là où il se démarque des autres plantes sédatives, c’est que son action est de longue durée pour garantir un sommeil prolongé. Cet effet semble dû en partie à la protopine, un de ses alcaloïdes qui stimule la synthèse de la sérotonine et favorise donc un sommeil réparateur en évitant les réveils nocturnes. 

Pour un bon sommeil : 50 à 60 gouttes en extrait liquide ou 500 à 600 mg de poudre en gélule, avant le repas du soir puis ½ heure avant le coucher ou juste avant si vous n’avez que des problèmes de réveil nocturne. 

Du lemongrass contre les troubles digestifs, de l’escholtzia pour mieux dormir … l’art de se soigner par les plantes n’a pas fini de vous étonner. Rendez-vous ici pour en savoir plus


Attention, l’escholtzia est contre-indiqué chez la femme enceinte et en cas de glaucome. 

Santé ! 

Gabriel Combris 



Publicités : 

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu'il faut l'associer à de l'huile pour l'assimiler ? Découvrez les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo

Prévention : Il y a 12 ans déjà que des lecteurs bien informés ont été sensibilisés sur les risques réels de la pilule contraceptive, 5 ans qu’ils savent le danger des médicaments anti-cholestérol (statines). Ils en connaissent aussi les alternatives naturelles, efficaces et validées scientifiquement. Découvrez vous aussi le journal de référence de la santé naturelle depuis plus de 30 ans en vous rendant ici

Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible – réservée à FRECHTOM@gmail.com – et rejoignez le cercle des abonnés à La Lettre du Dr Thierry Hertoghe, plus de détails ici.

Pour être sûr de bien recevoir la lettre PureSanté sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante

Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres PureSanté directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite.
Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

   


Sources :

[1] Caffeine maintains vigilance and improves run times during night operations for Special Forces 

[2] Caffeine and the central nervous system: mechanisms of action, biochemical, metabolic and psychostimulant effects

[3] Association of Coffee Drinking with Total and Cause-Specific Mortality
 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

PureSanté est un service d'information gratuit de SNI Editions.
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



18/09/2016

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres