TheChoupi06

TheChoupi06

Une ordonnance préhistorique

Chère lectrice,
Cher lecteur, 

Beaucoup d'entre-vous sont probablement déjà adeptes du ginkgo biloba. Son efficacité n'est plus à prouver.  

Le ginkgo biloba est surtout utilisé pour prévenir la maladie d'Alzheimer et la démence sénile. Il améliore le tonus, la mémoire et la capacité de concentration.  

C'est ce qui en fait l'un des remèdes naturels les plus populaires qui soient. 

Un arbre légendaire

Le ginkgo biloba est un arbre extraordinaire qui nous vient de la nuit des temps. Il est apparu il y a 300 millions d'années. Par comparaison, les premiers dinosaures sont apparus voilà 230 millions d'années, et l'homme il y a 5 millions d'années.  

Charles Darwin appelait le ginkgo biloba « l'arbre fossile » car c'est la plus ancienne espèce d'arbre, dont les spécimens sont encore identiques à leurs ancêtres d’il y a 300 millions d'années.  

Le ginkgo biloba peut mesurer 50 mètres de haut et vivre jusqu'à 1 000 ans.  

Suite aux grandes glaciations, on ne trouvait plus du ginkgo biloba qu'en Chine. Attribué au légendaire empereur Chen-Noung, le Traité sur les arbres et les racines qui date de 2 600 ans avant notre ère mentionne déjà ses vertus. Ce sont les femmes chinoises qui ramassaient les fruits du ginkgo qui tombaient au sol à l’automne. Elles portaient des gants car la chair du fruit, toxique et fétide, peut causer des allergies cutanées. Le noyau du fruit était utilisé pour traiter l'asthme et les bronchites [1].  

S'il a survécu tant de millénaires, c'est que le ginkgo biloba est un arbre très résistant aux changements environnementaux et à la pollution. Il est pratiquement indestructible : la première végétation qui a repoussé après le bombardement atomique d'Hiroshima de 1945 était un ginkgo biloba encore carbonisé !  

Le ginkgo biloba est un arbre bien à part.  

(la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

Utilisez votre nez pour booster votre mémoire !

Sentir certaines huiles essentielles permet de retrouver… la mémoire. Cette technique étonnante s'appelle l'olfactothérapie. Elle est adaptée aux victimes d’AVC, de traumatismes crâniens ou à ceux qui traversent une phase difficile de leur vie. L’odorat stimule la mémoire émotionnelle de sorte que les traumatismes et les souffrances anciennes remontent à la conscience du patient. Or identifier la racine de la souffrance est le premier pas vers la guérison. Continuez à lire ici


Suite de la lettre de ce jour : 

Le secret du ginkgo est dans ses feuilles

Les feuilles du ginkgo biloba agissent sur la circulation sanguine. Elles permettent de fluidifier le sang, d'améliorer son oxygénation et de dilater les vaisseaux sanguins pour augmenter leur débit. Ainsi le cerveau est mieux alimenté, ce qui a un effet positif sur les fonctions cognitives – mémoire, concentration [4-5].  

Le ginkgo est aussi un antioxydant puissant qui permet de protéger les cellules nerveuses des radicaux libres. Ses effets neuroprotecteurs permettent de prévenir la maladie d'Alzheimer.  

C'est très sérieux : l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la commission allemande sur les thérapies à base de plantes (Commission E) recommandent la feuille de ginkgo : 

  • contre la démence, 

  • les pertes de mémoire, 

  • les troubles de l'attention 

  • et la dépression [4]. 

En Allemagne, le ginkgo est remboursé

Les médicaments sur ordonnance à base de ginkgo biloba sont les médicaments les plus prescrits en Allemagne depuis des décennies [4]. 

Et ils sont remboursés, ce qui confirme que les Allemands ont toujours eu une longueur d'avance sur les traitements naturels.  

Le ginkgo biloba est-il un placebo ?

Ces dernières années, les médicaments à base du ginkgo ont régulièrement été accusés d'être placebo [21]. 

En consultant les études disponibles, j’ai constaté le contraire : le ginkgo est l’une des rares substances naturelles qui a des effets bien visibles et documentés par des dizaines d’essais cliniques en double aveugle contrôlées par placebo – on n’est plus dans l’accidentel [22]. 

Voyez vous-même : 

  • Une synthèse de 8 études randomisées en double aveugle contrôlées par placebo a conclu que le ginkgo avait des effets contre les symptômes de la démence, de l'insuffisance cérébrale, semblables aux dihydroergotoxines d'un médicament comme l'Hydergine [6-7].  

  • Une synthèse d'études de plus de 6 mois contrôlées en double-aveugle contre placebo montra que l'extrait de ginkgo était aussi efficace contre la maladie d'Alzheimer dans sa forme modérée que les inhibiteurs de cholinestérase de deuxième génération [8].  

  • Une synthèse de 9 études parvint à la conclusion que le ginkgo était plus efficace qu'un placebo pour traiter la démence [9].  

  • Le groupe Cochrane, dans une synthèse de 33 essais cliniques, a confirmé une amélioration des fonctions cognitives chez les patients traités au ginkgo. Les chercheurs ont aussi observé que le traitement au ginkgo était facile à suivre pour les patients – peu d'effets indésirables [10-11].  

  • Un essai clinique contrôlé contre placebo a mis en évidence qu'un médicament à base de ginkgo biloba avait un effet positif sur les fonctions cognitives des sujets atteints de la maladie d'Alzheimer [12].  

  • Une synthèse faite en 2010 sur tous les essais cliniques supérieurs à 12 semaines a conclu que le ginkgo avait un effet significatif sur les fonctions cognitives dans tous les cas de démence [13].  

  • L'étude Epidos Study réalisée sur 7 500 sujets français et l'étude Paquid qui a suivi 4 000 patients pendant 15 ans a démontré l'efficacité d'une prise régulière de ginkgo sur la maladie d'Alzheimer [14].  

  • Un essai clinique a été mené durant 3 ans sur 118 sujets âgés de 85 ans et plus et qui n'avaient pas de problèmes de mémoire au préalable. Les chercheurs ont découvert que le groupe ayant pris du ginkgo avait 68 % de risque en moins de développer des problèmes de mémoire que le groupe ayant pris un placebo [15].  

  • Un essai clinique d'envergure a mis en évidence qu'un médicament à base de ginkgo biloba était aussi efficace que le médicament donépézil (Aricept) utilisé contre la maladie d'Alzheimer [16]. 

Le ginkgo biloba est aussi efficace (voir plus) que les médicaments classiques pour retarder la maladie d'Alzheimer et pour atténuer les troubles liés au déclin des fonctions cognitives.  

Le ginkgo biloba n'agit pas seulement sur la mémoire

L'efficacité du ginkgo est également reconnue pour : 

  • la prévention des maladies cardiovasculaires [4], 

  • la claudication intermittente (douleurs aux jambes lors de la marche), 

  • la maladie de Raynaud, 

  • le vitiligo, 

  • le syndrome prémenstruel, 

  • le cancer des ovaires [17], 

  • le glaucome [18], 

  • l'impuissance masculine [19], 

  • et le mal des montagnes.  

Il a aussi été démontré que le ginkgo biloba protégeait des radiations [20].  

Comment prendre du ginkgo biloba ?

Vous avez tout intérêt à profiter des vertus du ginkgo en prenant un complément alimentaire. Les feuilles sont ramassées à l'automne quand elles sont jaunes. Il faut 50 kg de feuilles pour obtenir 1 kg d'extrait de ginkgo. 

Vous pouvez vous procurer du ginkgo biloba dans tous les bons magasins diététiques. 

En ligne, je recommande volontiers l’extrait standardisé de Super Smart (disponible ici). Trois gélules par jour vous apportent 180 mg de ginkgo biloba. 

Il existe des complexes à base de ginkgo biloba. L'avantage du complexe est qu'il s'appuie sur plusieurs principes actifs complémentaires, ce qui permet de renforcer l'efficacité du ginkgo biloba.  

Je pense par exemple au Complexe Mémoire du Laboratoire Cell’innov qui est composé de trois extraits de plantes dont du ginkgo biloba : 

Quatre gélules par jour vous apportent 90 mg de ginkgo biloba, mais aussi 1466 mg de bacopa monnieri et 490 mg de petite pervenche. Pour mieux comprendre l’action combinée de ces trois plantes pour la mémoire, lisez les explications du fabricant (diponibles ici). 

Bien à vous,  

Eric Müller  

PS : Si vous prenez des anticoagulants ou que vous êtes hémophile, il est déconseillé de prendre du ginkgo biloba qui rendra le sang encore plus fluide. 

PPS : Bien entendu, nous ne touchons aucune commission ni rémunération en échange des produits que nous recommandons. Ceux-ci sont sélectionnés selon des critères stricts de composition, d'ingrédients et de qualité de fabrication. 



Publicités
 : 

Mauvaise réputation : Les hormones ont mauvaise presse. Elles sont pourtant des substances naturellement produites par l'organisme et indispensables au bon fonctionnement de votre corps, contrairement aux sucres, pesticides ou huiles trans. Apprenez-en plus grâce à l'un des tous meilleurs endocrinologues mondiaux dans cette vidéo (lien cliquable)

Avant-première : Alors que se multiplient les scandales autour des médicaments chimiques, une petite élite de personnes bien informées bénéficie, elle, de traitements naturels auxquels le grand public n'aura pas accès avant des années. 

Vous pourriez peut-être faire partie de ce club très fermé, vous aussi. Allumez le son de votre ordinateur et regardez sur la présentation qui se trouve ici

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l'actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable)



Les emails peuvent se perdre. Pour ne rater aucun de mes messages, ajoutez Néo-nutrition à vos contacts (voici comment faire). 



Cette lettre vous a plu ? 

Recevez mes prochaines lettres Néo-nutrition directement dans votre boite. C’est gratuit ! Inscrivez-vous ici



Vous pouvez publier ici votre commentaire sur cette lettre (ça me fait toujours plaisir). 



Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à faire suivre (utilisez la fonction "transférez ce message" dans votre boite de messagerie électronique). 

Les boutons ci-dessous vous permettent de partager cet article sur vos réseaux sociaux : 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Pinterest Partagez sur Google + Partagez sur LinkedIn


Sources :  

[1] Description du ginkgo biloba  

[2] Wikipedia : Ginkgo biloba  

[3] Poème de Goethe sur le Ginkgo Biloba  

[4] Passeport Santé : Ginkgo biloba  

[5] Maladie d'alzheimer : une véritable épidémie  

[6] Sierpina VS, Wollschlaeger B, Blumenthal M. Ginkgo biloba. Am Fam Physician. 2003 Sep 1;68(5):923-6. Review. 

[7] Kleijnen J, Knipschild P. Ginkgo biloba for cerebral insufficiency. Br J Clin Pharmacol. 1992;34:352–8.  

[8] 18. Wettstein A. Cholinesterase inhibitors and Ginkgo extracts — are they comparable in the treatment of dementia? Comparison of published placebo-controlled efficacy studies of at least six months' duration. Phytomedicine. 2000;6:393–401.  

[9] Ernst E, Pittler MH. Ginkgo biloba for dementia. A systematic review of double-blind, placebo-controlled trials. Clin Drug Invest. 1999;17:301–8.  

[10] Birks J, Grimley E, Van Dongen M. Ginkgo biloba for cognitive impairment and dementia. Cochrane Database Syst Rev. 2002;4:CD003120.  

[11] Kurz A , Van Baelen B . Ginkgo biloba compared with cholinesterase inhibitors in the treatment of dementia: a review based on meta-analyses by the cochrane collaboration. Dement Geriatr Cogn Disord. 2004;18(2):217-26. Epub 2004 Jun 28.  

[12] Gingko Extract May Help Alzheimer's  

[13] 6. Effects of Ginkgo biloba in dementia: systematic review and meta-analysis. Weinmann S, Roll S, et al. BMC Geriatr. 2010 Mar 17;10:14.  

[14] « La maladie d’Alzheimer, la comprendre, la prévenir », Dr L. Bodin. Éditions du Dauphin, 255 p.  

[15] Ginkgo biloba may protect memory: study  

[16] Yancheva S, Ihl R, Nikolova G, Panayotov P, Schlaefke S, Hoerr R; GINDON Study Group. Ginkgo biloba extract EGb 761(R), donepezil or both combined in the treatment of Alzheimer's disease with neuropsychiatric features: a randomised, double-blind, exploratory trial. Aging Ment Health. 2009 Mar;13(2):183-90. Doi: 10.1080/13607860902749057.  

[17] Valuable Natural Ingredients Are Fighting Cancer  

[18] Using gingko biloba to relieve glaucoma  

[19] https://www.besthealthnutritionals.com/blog/2013/02/03/ginseng-can-help-beat/ 

[20] Protective effect found for ginkgo against radiation damage  

[21] J-Y Nau, « Vous allez devoir oublier les médicaments à base de ginkgo biloba », Slate, 07/11/2011.  

[22] Ginkgo biloba 



Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L'éditeur n'est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L'éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s'interdit formellement d'entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). 
Pour toute question, rendez-vous ici

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France 



20/02/2017

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres